Mutuelle

Rédigé le 12/11/2021


Paris, le 10 Novembre 2021

CE QUE NOUS ATTENDONS TOUS POUR NOTRE MUTUELLE :

RIGUEUR, LISIBILITE, VISIBILITE ET ANTICIPATION

1) Le constat :

A peine 1 an et demi après la signature du contrat de complémentaire santé entre Suez et Allianz, il nous est

annoncé que les résultats prévisionnels sont mauvais et qu’Allianz, après avoir obtenu une revalorisation de ses

tarifs de 1,5% en juillet 2021, demande en urgence une revalorisation de …18,5% !!!

Nous ne comprenons pas une telle dégradation en moins de 6 mois !?

2) Notre Position :

La CFTC et l’ensemble des organisations syndicales sont vent-debout devant une telle demande. Un contrat qui

dévisse après un an et demi seulement de mise en oeuvre est un contrat mal dimensionné et mal estimé.

La direction et son consultant ont imposé leurs directives : les salariés ne peuvent pas porter la responsabilité

des erreurs ou de mauvaises négociations contractuelles.

Les tensions inflationnistes sont là et le pouvoir d’achats de salariés de Suez est déjà trop impacté !

Une augmentation de la mutuelle à 2 chiffres n’est pas envisageable pas plus qu’une baisse des garanties.

La Direction et son consultant doivent assumer leur choix de négociation et de gestion.

3) Nos propositions:

 Il n’est pas question que les salariés assument une éventuelle augmentation des tarifs mutuelles, nous

demandons que la direction neutralise l’augmentation et/ou augmente son % de participation au contrat

qu’elle a signé avec Allianz. Une baisse des niveaux de garanties n’est pas la solution !

 Les partenaires sociaux demandent que soient communiqués les comptes de la complémentaire santé

au réel, avec le détail des provisions actualisées (actuellement annoncées à 22% des cotisations nettes),

afin de diligenter un audit par un expert indépendant.

 Un expert indépendant sera aussi mandaté pour conseiller les salariés dans une stratégie d’équilibre des

comptes et de maintien des garanties avec notamment la révision des rémunérations des assureurs,

gestionnaires et consultants, tous rémunérés au % des cotisations.

 Nous demandons que 2 appels d’offres soient lancés pour 2022 : 1 pour un nouveau consultant et 1 pour

une nouvelle complémentaire santé. Ces appels d’offres devront s’effectuer dans la transparence et les

contrats devront être portés à la connaissance des partenaires sociaux. Nous demandons l’implication

dans ces appels d’offres de la filière métier achat groupe et d’un expert indépendant représentant des

salariés.

La santé des salariés est un sujet primordial qui doit être traité dans la transparence.

La CFTC sera mobilisée à chaque instant pour que ce soit le cas.


TRACT CFTC GROUPE 10-11-2021-MUTUELLE GROUPE TRACT CFTC GROUPE 10-11-2021-MUTUELLE GROUPE